Leader mondial des mesures pour équipements rotatifs depuis 1940
Leader mondial des mesures pour équipements rotatifs depuis 1940
+44 (0) 1225 426206

LE MONDE DE LA FABRICATION AÉROSPATIALE DÉCOUVRE COMMENT LES INNOVATIONS DES SYSTÈMES ROTATIFS PEUVENT RENDRE PLUS INTELLIGENTES LES MACHINES DE MESURE DE COORDONNÉES

Les machines de mesure coordonnées (MMC) jouent un rôle crucial dans l’ingénierie de précision et le contrôle qualité pour l’industrie aérospatiale. Le marché global de la métrologie dimensionnelle pour l’industrie aérospatiale a en effet généré 482,9 millions de dollars en 2012, et certains analystes tablent sur un taux de croissance composite annuel de 4 % d’ici à 2017 pour le segment MCC.

Du fait de la demande globale croissante pour des moteurs économes en carburant et légers, et du fait des régulations environnementales exigeant une réduction du volume sonore et des émissions de carbone, la demande pour des mesures de haute précision ne fait qu’augmenter.

Il n’est un secret pour personne que tous principaux fabricants aérospatiaux utilisent des MMC, parfois jusqu’à 16 heures par jour, pour mesurer les caractéristiques de géométrie physique de composants aérospatiaux. Cependant, peu de personnes savent que l’utilisation d’une table rotative peut rendre une MMC plus intelligente.

Quel est donc l’avantage de l’utilisation d’une table rotative sur une machine MMC ? Selon Jim Palmer de RPI, leader de l’innovation dans les systèmes rotatifs, la réponse est simple :

« Pour la mesure de composants symétriques ou prismatiques, l’objectif est de simplifier vos procédures de mesure, d’augmenter la plage d’application de votre MMC ainsi que son volume de mesure utile, ce qui permet d’augmenter la flexibilité, la productivité et l’efficacité de votre MMC. »

Le cercle de la vie

Matt Brady de Nikon Metrology UK acquiesce et explique que les tables rotatives constituent un avantage conséquent pour les MMC. Nikon, dont la gamme de machines de mesures de coordonnées est au plus haut niveau des technologies MCC, est un client de longue date de RPI qui utilise les tables rotatives de l’entreprise sur ses propres MCC depuis maintenant des décennies.

Interrogé sur les tables rotatives RPI, Brady explique : « Nous fournissons des MMC aux clients du secteur aérospatial dans le monde entier, et nombreux d’entre eux nous rapportent que l’utilisation de tables rotatives RPI réduit considérablement les temps d’inspection. » Il cite notamment l’exemple d’un client qui a réduit son temps d’inspection de quatre heures et réalisé une économie de 40 % sur les coûts associés en utilisant une MMC équipée d’une table rotative RPI.

« En ce qui concerne Nikon, RPI distribue un produit fantastique et propose un suivi de qualité. Si vous êtes à la recherche d’une précision maximale, c’est à eux qu’il faut s’adresser. En résumé, RPI aide les utilisateurs à économiser de l’argent, du temps et des ressources. »

Les tables rotatives sont donc un ajout idéal aux MMC, et ce particulièrement pour le mesurage de pièces complexes comme par exemple les disques de rotor. L’utilisation d’une table rotative sur une MMC peut par exemple améliorer l’efficacité et la productivité de votre processus en réduisant les temps de configuration et de traitement. Une table rotative permet également d’augmenter de façon considérable le volume de mesure disponible, offrent donc une plus grande flexibilité dans les objets mesurables. Dernier avantage et non des moindres, une table rotative permet également d’améliorer de façon considérable la précision d’une MMC en réduisant fortement la marge d’erreur.

Basée à Bath, RPI peut s’enorgueillir d’une part de marché conséquente pour les MMC utilisant des tables rotatives avec plus 500 installations couronnées de succès dans le monde entier. RPI a pu grandir grâce à plusieurs acquisitions (Airmatic, Optical Measuring Tools et Eimeldingen). Depuis les années 50, RPI fait partie des plus grands concepteurs et fabricants de tables rotatives de précision au monde et est l’un des principaux fournisseurs de tables rotatives pour les secteurs de l’aérospatial, de l’automobile, de la production électrique, des outils d’usinage, de la recherche scientifique et de l’ingénierie en général.

Les tables rotatives RPI sont très largement utilisées par tous les principaux fabricants de MMC (incluant notamment Nikon, Mitutoyo, Hexagon et Renishaw) et ont été spécifiquement conçues comme un quatrième axe pour les MMC de précision de tous types. Précises à +/- 0,5 seconde d’arc, soit l’équivalent au golf d’un trou en un systématiquement réussi, à 22 km de distance…

« Imaginons que vous souhaitiez mesurer un disque de rotor, poursuit Palmer. L’utilisation d’une MMC standard nécessiterait un volume de mesure global bien plus important en comparaison à une MMC avec table rotative. Ceci est une conséquence du fait que le volume de la MMC est directement lié au diamètre du disque du fait des systèmes de stylet volumineux généralement requis pour mesurer tous les côtés d’une pièce de travail, ce qui signifie qu’une grande partie de la plage de mesure est utilisée uniquement pour permettre au stylet de se déplacer sans collision autour de la pièce. »

L’intégration d’une table rotative élimine cependant cette exigence en permettant au rotor d’être présenté directement au stylet sans avoir à se déplacer pour accéder aux différents côtés. Cela permet donc au système de stylet de mesurer des pièces d’un volume proche du volume de mesure disponible, ce qui représente des économies conséquentes pour les constructeurs aérospatiaux.

Sécurité et rondeur parfaite

Les tables rotatives RPI sont disponibles dans diverses tailles de 400 à 1200 mm et peuvent être parfaitement intégrées au contrôleur de la machine hôte. Un des principaux arguments en faveur des tables rotatives pour MMC de RPI est leur configuration à paliers multiples : mécanique ou hybride à l’air.

La table rotative mécanique associe une précision élevée, une importante capacité de charge et un palier de poussée à roulements pour d’excellentes caractéristiques de rotation, et un palier lisse pré-chargé à double roulement qui élimine tout mouvement radial dans l’axe de la table (idéal pour les charges lourdes et excentrées).

La table rotative à palier hybride de RPI associe le même palier lisse pré-chargé à double roulement que la table à palier mécanique avec un palier de poussée à l’air en film mince qui offre une capacité de charge élevée. La palier de poussée utilise une fine couche d’air piégée entre le côté inférieur du plateau et la partie supérieure de l’ensemble de base. Le palier de poussée est alimenté grâce à une série d’orifices usinés dans la base de la table, soit une configuration idéale pour les charges et centrées.

Grâce à leur fabrication de qualité supérieure, les tables rotatives RPI durent plusieurs décennies et ne nécessitent qu’un entretien normal pour préserver leurs performances de sortie d’usine. RPI propose bien évidemment une gamme complète de services de réparation, de révision et d’étalonnage angulaire pour tables rotatives.

Pas besoin de tourner autour du pot pour constater les avantages conséquents qu’une table rotative peut offrir aux MCC utilisées dans l’industrie aérospatiale. Si votre MMC ne bénéficie pas encore d’une table rotative, ne pensez-vous pas qu’il est maintenant temps d’investir dans nos systèmes rotatifs innovants ?

Consultez l’article ici : https://www.aero-mag.com/cmm-coordinate-measuring-machines-rpi/

Leave a Reply